Docteur Gérard Motto Orthodontiste

425 A rue Clément ADER P.A du long buisson 27000 EVREUX

02 32 33 34 44

 

notre cabinet

Bienvenue sur notre site internet : Equipe, conseils, traitements, vidéos d’information, … Découvrez l’orthodontie et entrez dans l’univers de notre cabinet !

Toute notre équipe est heureuse de vous accueillir au sein de notre cabinet d’orthodontie à EVREUX (27000). Découvrez ci-après notre cabinet en images ainsi que les visages des personnes qui vous accompagneront tout au long de votre traitement.

Bonne visite !

Dr Gérard Motto

Dr Gérard Motto

Chirurgien Dentiste - Spécialiste qualifié en orthopédie dento-faciale (Orthodontie), Expert Judiciaire en matière de Sécurité Sociale, Cour d’Appel de Rouen, Vice Président National du SFSO ( Syndicat Français des Spécialistes en Orthodontie )

Marie-Ange Motto

Marie-Ange Motto

Secrétaire de Direction - DRH

Carole Louvre

Carole Louvre

Secrétaire - Responsable administrative

Nadine Durieu

Nadine Durieu

Secrétaire - Réceptionniste

Corinne Mariel

Corinne Mariel

Assistante dentaire qualifiée - Coordinatrice des traitements

Tiffany Perrier

Tiffany Perrier

Assistante dentaire qualifiée

Malika Langlois

Malika Langlois

Assistante dentaire qualifiée

Nelly Vincent

Nelly Vincent

Assistante dentaire qualifiée

Jacky Huet

Jacky Huet

Prothésiste - Laboratoire

Actualités

 

La brosse à dents connectée : utile ou futile ?

Les innovations concernant la santé connectée et particulièrement le brossage se densifient ! De plus en plus de fabricants proposent leur version de la brosse à dents connectée, avec temps de brossage, analyse des zones non brossées, jeux pour enfants etc. Pour en...
En savoir plus

Pourquoi perdez-vous vos dents dans vos rêves ?

Si on associe souvent le rêve de la perte de dents avec la mort, la psychologue britannique Delphi Ellis, spécialiste des rêves, revient sur cette croyance et donne d’autres explications. Ce rêve, nous l’avons tous déjà fait au moins une fois : Une balade en pleine...
En savoir plus

Et si vous passiez de votre café/thé habituel au Rooibos ?

Le rooibos, aussi appelé « thé rouge », est une boisson particulièrement consommée en Afrique du Sud, pays dans lequel pousse ce buisson. De part ses nombreuses vertues, il se répand de plus en plus en France. Dégusté chaud, froid ou même glacé, il peut se faire...
En savoir plus
orthodontie

L’orthodontie ou plus précisement l’Orthopédie Dento-Faciale (ODF) est une spécialité médicale qui permet de corriger les malpositions dentaires et les déformations des maxillaires afin de retrouver une denture fonctionnelle et esthétique.

Le traitement d’orthodontie aura donc une influence sur l’ensemble de la sphère oro-faciale puisqu’il est possible de modifier la position individuelle des dents mais aussi la position d’un maxillaire par rapport à l’autre. Cela se répercutera sur les muscles et les tissus mous environnants, sans oublier la position et la fonction des articulations.
De ce fait, il pourra nécessiter la collaboration éventuelle de praticiens d’autres disciplines comme les ORL, les stomatologistes, les orthophonistes, les chirurgiens, les parodontologistes etc.

Cette pratique n’est plus l’apanage des enfants, et les adultes représentent une part de plus en plus importante dans les cabinets d’orthodontie.

ASTUCE 1

Le sourire est un cosmétique naturel, alors rajeunissez avec une bouche en pleine santé.

ASTUCE 2

Des dents bien alignées facilitent le brossage, évitant la formation de plaque et des bactéries qui s’y développent.

Les spécialistes qualifiés en orthopédie dento-faciale sont des chirurgiens dentistes titulaires du doctorat en chirurgie dentaire (6 années d’étude après un concours d’entrée commun avec les médecins) qui ont approfondi leur formation par un enseignement supplémentaire de 4 années (également sur concours) dans un domaine très précis : L’orthopédie dento-faciale. Cette spécialisation s’effectue de manière à la fois théorique et clinique en université. Ces 4 années de spécialisation sont sanctionnées par un examen national : le CECSMO (Certificat d’Etudes Cliniques Spéciales Mention Orthodontie) Vous pouvez consulter un orthodontiste sans ordonnance.

 

 

 

 

ASTUCE 1

Les spécialistes qualifiés en orthopédie dento-faciale s’engagent auprès du conseil de l’ordre des chirurgiens dentistes à n’exercer que l’orthodontie.

Vers 3-4 ans, il est assez rare de consulter.

Vers 6-8 ans, c’est le moment des dépistages. Lors des bilans dentaires gratuits à 6, 9 ans, le praticien vous signalera un éventuel problème orthodontique.

Vous pouvez aussi consulter de vous-même un orthodontiste.

Un traitement se compose de trois étapes : – Le bilan, qui permet d’établir un diagnostic, un plan de traitement et l’estimation d’une durée de traitement – Le traitement actif, qui est le traitement proprement dit, et dont la durée a été estimée lors du bilan. C’est la période durant laquelle on déplace les dents (ainsi que les maxillaires si nécessaire) – La contention, qui est une phase de consolidation, aussi importante que l’étape du traitement actif, durant laquelle le patient continue de porter de manière dégressive des appareils qui, cette fois, sont neutres.

QUE FAIRE SI …

J’ai décollé un bracket ?

On remarque aisément un bracket décollé, il se déplace sur l’arc. Il faut appeler le cabinet et cela même si votre prochain rendez-vous est proche. En effet, une dent non maintenue sur l’arc peut se déplacer dans une mauvaise direction.

J’ai une bague qui bouge ?

La bague est un anneau qui entoure la dent et se trouve sur les dents postérieures. Si elle est descellée, elle bouge tout en restant sur la dent. Comme pour les brackets, il faut appeler le cabinet pour qu’on puisse la resceller.

Je n’ai plus d’élastiques ?

Surtout ne pas attendre le rendez-vous suivant : il faut venir en chercher au cabinet ou bien nous téléphoner pour un envoi postal. Éventuellement, si le rendez-vous est proche (2 ou 3 jours), ne pas changer les élastiques tous les jours pour « tenir » jusqu’au prochain contrôle.

J’ai un arc qui pique et je suis blessé ?

Un arc dépasse soit parce qu’il est trop long (c’est ce qui peut arriver au fur et à mesure des déplacements dentaires), soit parce qu’il a tourné. Il peut arriver qu’un élément pique ou irrite et cela peut se produire en particulier dans les premiers jours qui suivent la pose, la bouche n’étant pas encore habituée. Dans tous les cas, il faut appeler le cabinet pour qu’on puisse remédier au problème. Éventuellement, vous pouvez mettre de la cire que nous avons remise lors de la pose de l’appareillage.

J’ai perdu ma gouttière ?

La gouttière est un élément de la contention qui a pour but de stabiliser la position des dents. En son absence, les dents peuvent rebouger. Par conséquent, il faut prendre rendez-vous pour en refaire une autre.

J’ai reçu un coup ?

En cas de choc, il faut consulter rapidement un chirurgien-dentiste pour s’assurer qu’il n’y a pas eu de traumatisme dentaire.

Cette consultation nous permet de faire un premier examen clinique qui nous donne une vue globale des problèmes à traiter ainsi que les différents moyens thérapeutiques adaptés. A l’issue de cette consultation, nous vous proposerons un rendez-vous pour réaliser les examens nécessaires pour un bilan complet. Pour cela, nous prendrons des photos de votre visage et de vos dents, des empreintes dentaires, ainsi que des radiographies. Puis le praticien vous établira un diagnostic précis et vous proposera un plan de traitement adapté à vos besoins, ainsi qu’un devis. Si le praticien n’estime pas nécessaire de débuter un traitement immédiatement, il vous proposera de planifier des visites de contrôle sous six mois à un an.

A déterminer en fonction du plan de traitement

La majorité de notre patientèle est scolarisée, nous ne pouvons donc assurer nos rendez-vous que les mercredis ou les soirs ; Par conséquent, ils seront planifiés dans la journée (pendant le temps scolaire).

Nous pouvons également délivrer des attestations de présence au cabinet pour justifier l’absence auprès des enseignants.

1 – A quoi ça sert ? Les élastiques sont généralement destinés à remettre les dents d’une arcade « en face » de celle de l’autre arcade. Pour cela, on exerce des tractions de quelques dizaines de millimètres entre la mâchoire supérieure et la mâchoire inférieure. Important : Pour être efficace cette traction doit être continue.

2 – Quand les porter ? Les élastiques doivent être portés la nuit selon les consignes de l’orthodontiste. Parfois, il est possible de les porter la journée, il faut les enlever pour les repas et ne pas oublier de les remettre aussitôt après le brossage.

3 – les élastiques font-ils mal ? Pendant les 2 ou 3 premiers jours, il est possible que les dents soient sensibles. Il faut insister et ces douleurs disparaissent rapidement.

4 – Quand les changer ? Les élastiques doivent être changés au moins une fois par jour (par exemple le soir après le brossage) et doivent être remplacés dès qu’ils cassent. Pour cela il est préférable d’avoir toujours un paquet de rechange sur soi.

5 – Que faire si on n’a plus d’élastiques ? Surtout ne pas attendre le rendez-vous suivant : il faut venir en chercher au cabinet ou bien nous téléphoner pour un envoi postal.

 

ASTUCE 1

UNE JOURNEE SANS ELASTIQUES : c’est une semaine de travail d’élastique de perdue c’est une semaine de traitement en plus !!!

Dès l’âge de cinq ans, en collaboration avec votre orthodontiste, des kinésithérapeutes, des orthophonistes, des ORL, vous pouvez aider votre enfant à se développer sans prendre de mauvaises habitudes. Ils pourront lui apprendre à bien respirer par le nez et non par la bouche ce qui améliorera son sommeil, sa posture et sa croissance. Il découvrira également comment bien déglutir ce qui empêchera une déformation des dents et des mâchoires. Il apprendra, aussi, à mastiquer des aliments durs pour développer correctement ses mâchoires permettant de diminuer la sévérité des malpositions dentaires etc. On réduira la probabilité de pose d’appareillage fixe quand toutes les dents seront là. En revanche, lorsqu’une bouche est trop petite pour accepter toutes les dents, lorsqu’une langue trop grosse les pousse, que la succion du pouce ou de la tétine est excessive ou encore qu’il existe un décalage entre les deux mâchoires, nous recommandons une première évaluation orthodontique. Dès l’âge de 7 ans, nous pouvons établir un bilan et proposer un traitement en fonction de l’âge et du type de malposition dentaire.

En denture mixte entre 7 et 11 ans c’est la période de cohabitation entre les dents de lait et des premières dents définitives.

Nous proposons un traitement dit « interceptif » ou « précoce ». C’est un traitement relativement court qui permet de corriger des petites dysmorphoses de façon à être dans les meilleures conditions possibles pour avoir une croissance harmonieuse et favoriser l’évolution des dents définitives. Par exemple, la position et la largeur de la mâchoire peuvent être corrigées avec un appareillage fixe ou amovible.

C’est une étape ponctuelle en attendant l’âge orthodontique et un bilan sera fait quand toutes les dents définitives seront là.

Bien souvent, un traitement interceptif, quand il est possible, permet de diminuer le temps de traitement ultérieurement.

À partir de 11 ans et jusqu’à 16 ans, les dents définitives viennent remplacer les dents de lait. Le traitement en denture définitive nécessite une démarche thérapeutique différente de celle exercée sur l’enfant plus jeune.

On peut utiliser différents types d’appareils :

– Des appareils amovibles pour des corrections simples. 

– Des appareils multi-attaches, appelées encore « bagues » ou « brackets » qui sont le plus couramment utilisés. Il s’agit de boitiers en métal ou en céramique collés directement sur les dents. Ils présentent une gorge dans laquelle on insère un fil qui va guider le déplacement des dents.

– Les gouttières transparentes confectionnées à la forme exacte des dents.

Les gouttières sont portées 24/24 heures. Elles sont changées toutes les deux à trois semaines, jusqu’à l’obtention de la position idéale des dents.

C’est la technique de référence en orthodontie car celle la plus fréquemment utilisée. Il s’agit de boitiers (ou brackets) en métal ou en céramique collés directement sur la face vestibulaire (externe) des dents. Ils présentent une gorge dans laquelle on insère un fil qui va guider le déplacement dentaire. Les techniques dans ce type de traitement évoluent sans cesse. Les matériaux sont de plus en plus faciles à supporter et de plus en plus harmonieux. On peut trouver des brackets en céramique transparentes donnant un rendu entièrement naturel.

C’est une technique qui utilise une série de gouttières en polycarbonate, faites sur mesure, transparentes et invisibles. On les retire pour manger et se brosser les dents. Ce traitement est apprécié car il n’utilise pas de métal. Différentes séries de gouttières sont à porter par le patient en fonction des déplacements correctifs progressifs de la dentition. Toutefois, c’est une technique qui n’est pas forcément applicable dans toutes les situations.

Le tarif des honoraires reste libre dans le secteur de l’orthodontie. C’est pourquoi le praticien doit, dès la fin du premier rendez-vous, vous adresser un devis indiquant la durée approximative du traitement ainsi le type d’appareil utilisé.

Le devis définitif vous sera remis après avoir fait un bilan complet. Il vous informera du montant des honoraires correspondant au traitement, ainsi que de la part remboursée par l’Assurance Maladie.

Le devis sera exprimé en semestres, chaque période étant soumise à une demande d’accord préalable effectuée auprès des caisses d’assurance maladie.

A noter : la prise en charge par les caisses d’assurance maladie se limite aux traitements commencés avant le 16ème anniversaire. Nous vous invitons à contacter votre mutuelle qui vous indiquera précisément ce qu’elle prendra en charge.

Le coût d’un traitement varie en fonction des pathologies à traiter et du type d’appareillage utilisé ainsi que de sa durée.

Avant 16 ans :

Les traitements sont pris en charge par les caisses d’assurance maladie, sous réserve d’obtenir l’accord préalable, et à condition qu’ils soient débutés avant le 16ème anniversaire. Le montant pris en charge par les caisses d’assurance maladie est de 193,50 euros par semestre, quel que soit le type de traitement et d’appareil envisagé. Le remboursement est limité à 6 semestres par enfant, quel que soit le nombre de praticiens consultés ou d’appareils posés. La période de contention est également en partie remboursée par la sécurité sociale, à hauteur de 161.25€ la première année, et 75.25€ la deuxième année.

La différence entre les honoraires et le remboursement des caisses d’assurance maladie peut être pris en charge partiellement ou en totalité par les complémentaires.

Après 16 ans :

Le traitement est entièrement à la charge du patient. Cependant, il peut y avoir une prise en charge par certaines mutuelles.

Cas particulier :

Dans le cas d’un traitement nécessitant une intervention de chirurgie maxillo-faciale, les caisses d’assurance maladie prennent en charge un semestre (selon leur barème, soit 193,50 euros). Dans ce cas précis, un certificat délivré par le chirurgien vous sera demandé.

 

 

LES SOURIRES DE DEMAIN SE PRÉPARENT AUJOURD’HUI, BIENVENUE DANS L’AVENIR !

 

 

conseils

Le brossage des dents doit être réalisé après chaque repas (matin – midi – soir), à l’aide d’une brosse à dents à poils souples. Le brossage des dents doit faire l’objet d’une attention toute particulière lors d’un traitement d’orthodontie. En effet, un manque d’hygiène dentaire peut entraîner :

• Des traces de décalcification visibles à la surface des dents après la dépose de l’appareil. Ces apparitions sont irréversibles.

• Des gingivites (inflammation des gencives).

ASTUCE 1

Les déplacements dentaires se font plus facilement dans une bouche bien entretenue.

Le brossage des dents est la base d’une bonne santé bucco-dentaire. Encore faut-il avoir le bon geste pour obtenir un brossage efficace. Il est fortement déconseillé de se brosser les dents de gauche à droite. Ce geste a pour effet d’être, non seulement inefficace, mais il est surtout agressif pour les dents et les gencives. La technique la plus recommandée est celle du brossage vertical. Le bon geste consiste à partir de la gencive jusqu’à l’extrémité de la dent (de haut en bas). Le maxillaire et la mandibule (mâchoire du haut et mâchoire du bas) doivent être lavés de façon indépendante. Il est nécessaire de passer sur toutes les dents, également entre les dents (brossette inter dentaire ou fil dentaire).

Le port d’un appareil rend plus difficile l’accès de la brosse à dents, ce qui favorise l’accumulation de la plaque dentaire. Le brossage doit par conséquent faire l’objet d’une attention toute particulière. En effet, un manque d’hygiène dentaire peut entraîner : • Des traces de décalcification visibles à la surface des dents après la dépose de l’appareil. Ces apparitions sont irréversibles. • Des gingivites (inflammation des gencives). Le brossage doit être réalisé après chaque repas. Il est conseillé d’utiliser des brossettes interdentaires en complément du brossage classique. Elles permettront d’atteindre des zones retirées entre les dents, autour des bagues et des attaches. Pour mieux visualiser la présence de plaque dentaire et ainsi l’éliminer plus facilement, il est conseillé d’utiliser un révélateur de plaque une fois par semaine. Ce produit est disponible en pharmacie.

 

 

 

ASTUCE 1

Un appareil fixe ou mobile ne crée jamais de caries, seul un mauvais brossage en est responsable.

ASTUCE 2

Les déplacements dentaires se font plus facilement dans une bouche bien entretenue.

La brosse à dents électrique permet un brossage des dents efficace. Tout d’abord, ses mouvements oscillo-rotatifs permettent un nettoyage moins agressif pour les dents que le traditionnel mouvement vertical de la brosse à dents manuelle. La pression de la brosse à dents exercée sur les dents est également étudiée pour éliminer plus de plaque dentaire. Elle assure donc une meilleure hygiène bucco-dentaire. Pour une protection optimale de votre émail et de vos gencives, ces brosses à dents dites « intelligentes » régulent ou stoppent le brossage si la pression est trop forte. Cette option est très pratique notamment pour les enfants qui ne maîtrisent pas parfaitement le bon geste pour un brossage efficace. Il faut également noter, le côté ergonomique de ces brosses à dents : leurs têtes sont fines. Elles sont donc des alliées fidèles pour nettoyer en profondeur les plaques dentaires et ainsi éviter les caries.

Suite à la pose d’un appareil d’orthodontie, il est possible de ressentir une gêne voire des douleurs. Ces désagréments peuvent varier d’un patient à l’autre.

– Durant les premiers jours du traitement, le patient doit s’habituer à vivre avec un « corps étranger » et faire face éventuellement à un léger zozotement. La douleur est liée aux premiers mouvements des dents. Les dents sont sensibles lorsqu’on les touche, en particulier lors des repas. Il s’agit d’arthrite dentaire. Elle apparaît dans les heures qui suivent la pose, et passe au bout de quelques jours. Afin de la soulager, nous vous conseillons de prendre un antalgique.

– Les sensations douloureuses peuvent également apparaître après les activations. Elles sont dûes aux informations mises dans l’appareil. Là aussi, elles ne durent que quelques jours.

 

Après la mise en place de l’appareil, il peut y avoir une irritation de la langue, des joues et des lèvres.

Faites des bains de bouche et éventuellement utilisez la cire orthodontique  que l’on vous a donnée (également disponible en pharmacie).

ASTUCE 1

Le baume nourrissant pour les lèvres peut aussi de révéler utile.

À la suite d’un choc, il n’est pas rare de voir une partie de l’appareil se casser. Voici quelques conseils pour bien réagir si cela vous arrive :

 

 

 

En tout premier lieu, merci de signaler le dommage au cabinet pour convenir d’un rendez-vous et ainsi s’assurer qu’aucun autre élément n’a été déplacé.

Si vous pouvez retirer la partie endommagée, n’hésitez pas à le faire.

Conservez précieusement chaque pièce récupérée.

Si vous ne pouvez pas retirer une partie irritante de l’appareil, appliquez la cire que le docteur vous a prescrite au début du traitement.

Lorsque la cire n’a pas d’effet apaisant sur un fil qui vous pique la joue, aidez-vous de la partie gomme (propre) d’un crayon de papier pour replacer le fil correctement.

Si une douleur devient trop persistante, prenez immédiatement un antalgique et contactez-nous au plus vite. (Renvoi vers la zone de contact).

Un traitement d’orthodontie ne dispense pas d’aller consulter son chirurgien dentiste, bien au contraire.

Toute lésion carieuse doit être soignée préalablement à la pose de l’appareil.

Durant toute la durée du traitement, nous vous recommandons de prendre rendez-vous chez votre chirurgien dentiste 2 fois par an.

Le traitement orthodontique a pour but de corriger les malpositions dentaires et squelettiques. Mais la beauté d’un sourire repose également sur l’harmonie et l’équilibre des différentes fonctions, telles que la respiration, la phonation ou la déglutition. C’est pourquoi, il faut veiller à abandonner certaines habitudes comme la succion du pouce ou des doigts, ou l’onychophagie (ongles rongés). Leur persistance empêche la correction des anomalies dento-maxillaires.

Le port d’un appareillage fixe nécessite quelques précautions alimentaires. En effet, il est nécessaire de supprimer :

  • tout aliment dur tel que : noix, noisette, cacahuète, pistache etc. Les sandwiches peuvent être consommés mais uniquement à base de pains mous.
  • tout aliment collant tel que : caramel, chewing gum etc.

De même, il n’est pas recommandé de croquer dans une pomme, mais de la couper en morceaux ; Il faut également se méfier des petits os ou des noyaux de fruits (pêches, abricots,…).

1. La coopération : 
Un traitement d’orthodontie, quel qu’il soit, nécessite une bonne coopération. C’est un facteur de réussite du traitement qui s’obtient par une bonne relation de confiance entre le patient, le praticien et les assistantes.

2. Le brossage :
Le brossage des dents doit être parfait ; des conseils seront donnés à chaque visite et un espace d’hygiène est mis à votre disposition.
Un brossage insuffisant fera apparaître des traces de décalcification souvent irréversibles et des inflammations gingivales qui ralentissent le déplacement dentaire.

3. Les visites chez votre dentiste : 
Les visites chez l’orthodontiste ne remplacent pas les visites chez votre chirurgien-dentiste traitant. Nous vous conseillons de le consulter deux fois par an.

4. L’alimentation sucrée : 
Les sucreries (bonbons, chewing-gum, boissons sucrées etc.) sont interdites car cela abîme l’émail des dents et sont responsables de nombreuses caries. De manière générale, il faudra limiter l’alimentation sucrée.

5. Prendre soin de son appareil : 
Un appareil d’orthodontie n’est pas incassable, aussi il est important de respecter les consignes suivantes :
-Ne pas manger de bonbons, caramels, sucettes, chewing-gums et autres sucreries collantes et/ou dures
-Ne pas mettre les crayons et les doigts à la bouche. Il faut également éviter de se ronger les ongles.
-Ne pas croquer à pleines dents dans les sandwiches, fruits etc.
Car toute casse devra être réparée rapidement au cabinet et cela risque d’augmenter la durée de votre traitement.

6. Les accessoires : 
Fréquemment, les traitements sont réalisés avec des appareillages fixes. Toutefois, certaines phases de traitement peuvent comporter des appareils ou des accessoires amovibles. Il est indispensable de les porter comme cela a été prescrit, sans oublier de les apporter lors des rendez-vous de contrôle.
On ne peut pas espérer de bons résultats si les règles indiquées ne sont pas respectées.

7. Vos rendez-vous : 
Pour ne pas prolonger la durée de votre traitement, il faut respecter les dates de vos rendez-vous. Le planning d’un cabinet d’orthodontie étant fixé 2 mois à l’avance, il n’est pas possible de décaler facilement un rendez-vous. De même, en cas de rendez-vous manqué, il sera difficile d’en fixer rapidement un autre.

 

ASTUCE 1

N’oubliez pas de consulter votre chirurgien dentiste une à deux fois par an, même si vous avez des rendez-vous réguliers chez votre orthodontiste.

 

 

Contactez le cabinet d’orthodontie du Dr Motto à EVREUX -27000

 

 

Cliquer ici
Contactez le Dr Gérard Motto – 27000 EVREUX

coordonnées

Cabinet d'orthodontie du Dr. Gérard Motto
425 A rue Clément ADER
P.A du long buisson
27000 Evreux

Tel : 02 32 33 34 44
Fax : 02 32 31 87 19
Mail : cabinetmotto@orange.fr

horaires

Lundi : 9h - 12h / 14h - 18h
Mardi : 9h - 12h / 14h - 18h
Mercredi : 9h - 12h / 14h - 18h
Vendredi : 9h - 12h / 14h - 18h

Formulaire

2 + 15 =

Urgences

SERVICE DE GARDE :
Un service de garde est organisé les dimanches et jours fériés par le Conseil de l’Ordre Départemental des Chirurgiens-Dentistes.
Vous trouverez les coordonnées du dentiste de garde dans votre quotidien régional ou en téléphonant au commissariat/gendarmerie de votre ville.

En cas de choc deux cas de figures peuvent se présenter :
Dans le cas, où une dent est simplement déplacée, nous vous conseillons d’abord de tenter, avec des mains propres, de remettre délicatement votre dent dans son logement. Puis il est impératif de signaler cet incident à notre cabinet, dans les plus brefs délais. En cas d’indisponibilité, veuillez contacter le service de garde, désigné par le conseil de l’ordre et publié dans les journaux locaux régionaux, ou l’hôpital le plus proche disposant d’un service d’odontologie ou d’ORL.
Dans le cas d’une perte totale de dent, nous vous conseillons de la récupérer, si cela est possible. Ne la nettoyer pas ! Plonger la simplement soit dans un sérum physiologique, soit dans du lait, soit dans un linge humide, ou encore dans votre propre salive. Puis il est impératif de signaler cet incident à notre cabinet, dans les plus brefs délais. En cas d’indisponibilité, veuillez contacter le service de garde, désigné par le conseil de l’ordre et publié dans les journaux locaux régionaux, ou l’hôpital le plus proche disposant d’un service d’odontologie ou ORL.

Mentions légales

  • I. Objet
    • Le site a pour objet de présenter le Cabinet du Docteur John Doe et de fournir aux internautes des informations claires, fiables, objectives concernant la pratique médicale des soins dentaires. Ces informations sont purement indicatives et ne sauraient vous dispenser de la consultation d’un professionnel de santé.
      Ce site est élaboré selon la Charte ordinale éditée par l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes (ONCD) et applicable aux sites internet professionnels des chirurgiens-dentistes.
  • II. Identification
    • a. Editeur du site
      Dr John Doe
      12 rue des fleurs
      00 00 00 00 00
      N° d’inscription à l’ordre : XXX
    • b. Directeur de la publication
      Dr John Doe
    • c. Hébergeur
      OVH
      2 rue Kellermann – 59100 Roubaix
      0820320363
    • d. Conception et réalisation et propriété du site
      L’agence de communication du groupe Couleur et Connection:
      REACTIME, société par actions simplifiées au capital de 1000 €
      Immatriculé au RCS de Lyon sous le n° 538 319 252
      Siège social : ZA de la Ronze – 241 rue des carrières 69440 Taluyers
      Téléphone : 04 72 31 96 20.
      Site web : http://www.ccweb-site.com
  • III. Données personnelles
    • La fourniture de données personnelles n’est pas nécessaire pour naviguer sur ce site.
  • IV. Propriété Intellectuelle
    • L’ensemble des éléments (images, textes, logotypes, dessins, graphismes…) et contenus du site dr-john-doe.chirurgiens-dentistes.fr est protégé par les droits de propriété intellectuelle et plus spécifiquement par le droit d’auteur.
      A ce titre, toute reproduction, représentation, adaptation, modification, utilisation, totale ou partielle est interdite et constitue une contrefaçon au sens des articles L. 335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle.
  • V. Cookies
    • Nous souhaitons implanter un cookie dans votre ordinateur.
      Il stocke des informations relatives à votre navigation sur notre site (les pages que vous avez consultées, la date et l’heure de la consultation, etc.). Nous pourrons lire ces informations lors de vos prochaines visites.
      La durée de conservation de ces informations dans votre ordinateur est de [indiquez la durée de conservation du cookie sur le poste client]. Ce cookie ne nous permet pas de vous identifier.
      Vous pouvez vous opposer à l’enregistrement des cookies en paramétrant votre navigateur de la manière suivante :
      Pour Mozilla firefox :
      1. Choisissez le menu “outil ” puis “Options”
      2. Cliquez sur l’icône “vie privée”
      3. Repérez le menu “cookie” et sélectionnez les options qui vous conviennent
      Pour Microsoft Internet Explorer :
      1. choisissez le menu “Outils” (ou “Tools”), puis “Options Internet” (ou “Internet Options”).
      2. cliquez sur l’onglet “Confidentialité” (ou “Confidentiality”)
      3. sélectionnez le niveau souhaité à l’aide du curseur.
      Pour Opéra :
      1. choisissez le menu “Fichier”>”Préférences”
      2. Vie Privée
  • VI. Liens Hypertextes
WordPress Video Lightbox Plugin